Éviter d’être débordé : Ou Comment Rester Calme Pendant une Journée Stressante

Anique Bleumink

« Ahhh, j'ai la tête sous l’eau ! »

On l’a tous déjà entendue et peut-être prononcée ! En tout cas, on a tous été « débordé » pendant des jours, des semaines ou même des mois. Parce qu’on vient d’avoir un enfant, parce qu’on démarre un business, parce qu’on prend soin d’un proche malade… on est d’accord, à certaines périodes de notre vie, on a la tête dans le guidon. C'est pourquoi chez Vertellis, nous avons conçu Chapters, ton coach personnel pour être plus conscient et positif dans la vie.

Le truc, c’est qu’entre le moment où nos agendas commencent à se remplir et le moment où on prononce la phrase « je suis sous l’eau », il n’y a qu’un pas.

 

C’est quoi « être sous l’eau » ?

Tu te réveilles stressé(e) et angoissé(e) en pensant à toutes les choses que tu as à faire ? Tu as l’impression que le temps file trop vite ? Tu réponds « débordé(e) » à la question « comment ça va ? » ?

Si tu as répondu « oui » à l’une de ces questions, tu es probablement déjà sous l’eau. Et je vais te dire, tu n’es pas seul(e). En fait, on peut même dire que pour de nombreuses personnes être débordé est une norme, voire un art de vivre. On pense que ça dit de nous qu’on est un travailleur acharné, ce qui est extrêmement valorisé dans notre société. À l’inverse, prendre du temps pour soi, jouer, prendre son temps, est vu comme de la fainéantise et de l’égoïsme. Mes amis, je vous le dis, on ne pourrait pas être plus loin de la réalité.

 

En finir avec ce besoin d’être constamment occupé

Lorsqu’on refuse de tomber dans ce piège d’être toujours débordé, s’ouvre à nous un monde plus joyeux, plus tranquille, où la santé est meilleure et le travail mieux fait. Si tu étais habitué à vivre constamment sous pression, sous l’eau, passer à un état de calme, sans stress et sans anxiété, peut te déstabiliser et tu peux ne pas aimer ça. Mais crois-moi, je parle par expérience, à être constamment sous l’eau, on se noie. À un moment, notre corps ou nos relations finissent par lâcher.

Si tu es souvent sous l’eau, jette un œil à mes astuces préférées pour arrêter d’être débordé et au contraire, cultiver l’état de calme, même lors d’une journée stressante.

Tu es débordé ? Essaie ça…

 

Concentre-toi sur ta respiration

Quand je me sens débordée, la première chose que je fais, c’est de me concentrer sur ma respiration. Ça ralentit instantanément mon rythme et me ramène au moment présent. Prends un instant, peu importe où tu es, pour fermer les yeux et respirer doucement et profondément. Fixe ton attention sur ta respiration. Si les pensées se bousculent, ne les rejette pas, accepte-les sans jugement. Certaines personnes vont préférer compter leurs inspirations et expirations, et d’autres, utiliser un mantra pour rester concentré.

Après avoir pris le temps de te concentrer sur ta respiration, remarque les changements. Te sens-tu plus relaxé(e) ? Est-il plus facile pour toi de rester calme ?

 

Place à l’introspection

Quand tout va trop vite, assure-toi de garder du temps pour l’introspection. Personnellement, je le fais en écrivant dans mon Vertellis Chapters (tu peux prendre 5 minutes ou 1 heure, c’est à toi de voir !), mais tu peux aussi le faire pendant une promenade, ou sur ton canapé en savourant une tasse de thé. Utilise ce temps pour te poser des questions importantes, les réponses à ces questions apporteront plus de clarté à une situation stressante. Mes questions préférées sont :

  • De quoi suis-je reconnaissante ?
  • Qu’est-ce qui va bien dans ma vie ?
  • Est-ce que je m’accroche à quelque chose qui ne me sert plus ou ne sert plus les autres ?

    Fais de ce moment ton moment. Si comme moi tu as besoin de structure pour le faire, Vertellis Chapters peut t’aider. Ce que j’aime, c’est que les questions sont déjà incluses, il n’y a plus qu’à prendre un stylo et écrire !

     

    Ne fais pas l’impasse sur les bonnes habitudes

    J’adore le café et je suis la première à dire un grand « oui ! » à la question « Prendrez-vous un dessert ? ». Mais j’aime aussi prendre soin de moi en faisant de l’exercice, en mangeant sainement et en dormant suffisamment. Le truc, c’est que quand je suis débordée, j’oublie facilement ces bonnes habitudes. Je bois trop de café, je grignote machinalement tout ce qui me tombe sous la main et je ne prends plus le temps d’aller à la salle de sport. Ça te parle ?

    Si oui, alors tu sais que faire l’impasse sur les bonnes habitudes n’est pas la meilleure manière d’éviter d’être débordé ni de réduire le stress. En fait, si tu es comme moi, tu sais très bien que ne pas prendre soin de soi conduit à encore plus de stress. Alors, quand tu te sens débordé(e), engage-toi à garder tes bonnes habitudes. Pas besoin d’être un pro de la vie saine, une marche de 30 minutes après le diner ou une pomme à la place des biscuits quand on a un petit creux suffisent.

    PS : Cette partie est celle qui me demande le plus d’efforts. Que ce soit celle-là ou une autre qui te parait difficile ou inconfortable, rappelle-toi d’être indulgent(e) envers toi-même ! On ne cherche pas la perfection, on cherche des stratégies pour être moins débordé et plus heureux.

     

    Reste connecté(e) aux autres

    Les êtres humains sont faits pour interagir en face à face. Du coup, quand on ne prend pas de temps pour ces interactions, on nie un besoin humain essentiel. Quand ton agenda est plein, socialiser t’aide à relâcher la pression, à te sentir moins seul(e) et augmente ta sensation de bonheur.

    Tout comme les habitudes saines, ça ne doit pas demander un effort incommensurable. Cela peut être éviter d’utiliser le téléphone à table ou te déconnecter des écrans lorsque ta journée de travail est finie pour passer du bon temps avec ton ou ta partenaire. De mon côté, plus je passe de temps déconnectée des écrans et connectée avec les autres, plus je suis productive quand je reprends le travail et moins susceptible de faire un burn-out.

     

    Demande-toi : qu’est-ce qui est le plus important là maintenant ?

    Quand ton niveau de stress est à son paroxysme et te submerge, prends un moment et demande-toi : « Qu’est-ce qui est le plus important là maintenant ? ». Quand je suis sous l’eau, en général, c’est parce que j’ai donné la même importance à tous mes projets, alors qu’en fait, certaines tâches peuvent attendre, certaines peuvent être déléguées et pour d’autres, j’aurais carrément pu les refuser. 

    En réfléchissant à ce qui est le plus important pour moi maintenant, je peux agir en adéquation avec mes besoins et prioriser mes tâches. Ça m’évite de stresser pour des trucs que je n’ai pas à faire en urgence.

     

    Tu as d’autres astuces ?

    On aimerait connaitre ton avis ! As-tu essayé ces astuces ? Quelles sont tes préférées ou y a-t-il d’autres actions que tu as mises en place pour éviter d’être sous l’eau ? Laisse un commentaire 😊

     

    Avec tout mon amour,

    Tessa de l’équipe Vertellis

     

    Bio :

    Tessa est membre de l’équipe Vertellis US. Lorsqu’elle n’écrit pas pour nous, elle aime lire du Shakespeare et passer du temps en nature. Trois choses sans lesquelles elle ne peut vivre : la bonne nourriture, le bon café et les bonnes conversations.


    0 commentaires


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés